handicap sur cv

Déclarer son handicap sur son CV pendant sa recherche d’emploi

Selon une étude réalisée par Adecco, 49% des personnes porteuses de la reconnaissance travailleur handicapé ne déclarent pas systématiquement leur handicap auprès de leur employeur. 10% ne le font jamais, par peur que cela les desserve.

Même si déclarer son handicap n’est évidemment pas obligatoire, cela peut être dans certains cas indispensable.

Claire, chargée de recrutement chez Jobekia, répond aux questions que lui posent fréquemment les candidats.

Quel est l’intérêt de mentionner son handicap ?

« Si un candidat répond à une offre d’emploi trouvée sur Jobekia ou tout autre site dédié à l’insertion professionnelle des travailleurs en situation de handicap, il a tout intérêt à signaler qu’il est porteur de la RQTH. Les entreprises qui postent des offres d’emploi sur ces supports sont engagées pour la diversité de l’emploi. Elles s’attendent à recevoir des CV de personnes en situation de handicap. Ceci est particulièrement vrai quand on s’adresse aux grandes entreprises qui ont mis en place une mission handicap.

Ensuite, mentionner son handicap au moment de la candidature évite les « surprises » pour le recruteur au moment de l’entretien. Si un candidat a besoin d’un aménagement de poste (poste de travail adapté, souris ergonomique, temps de pause à respecter, etc.), il vaut mieux le préciser le plus tôt possible. Un recruteur qui ne s’attend pas à faire face à cette situation peut être déstabilisé, croire que le candidat lui a volontairement « caché ». Il peut alors imaginer que son handicap est plus contraignant qu’il ne l’est en réalité.

Si le handicap est signalé, le recruteur peut réfléchir en amont aux moyens d’adapter le poste de travail en fonction de la situation de chacun. Le candidat et le recruteur sont gagnants. »

Où signaler que l’on est porteur de la reconnaissance travailleur handicapé ?

« Le candidat peut indiquer sur son CV qu’il a la RQTH, en précisant éventuellement s’il a besoin d’un aménagement de poste. Je conseille aux candidats que je rencontre de le signaler en haut du CV, après l’état civil, la mobilité géographique. Si vous n’avez pas envie d’afficher votre statut travailleur handicapé aussi clairement, vous pouvez par exemple valoriser votre engagement au sein d’une association spécialisée ou signaler que vous pratiquez un handisport. Le statut travailleur handicapé peut également être mentionné sur la lettre de motivation. »

 

Comment parler de son handicap pendant l’entretien ?

« C’est une question que l’on me pose très souvent ! Je vous conseille de lire l’article suivant : « Parler de son handicap en entretien de recrutement ». Vous aurez toutes les réponses à cette question ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *