erreur cv

Trou sur un CV : les erreurs à éviter

De nombreux demandeurs d’emploi redoutent que les recruteurs jugent leur candidature moins pertinente s’il y a des « trous » sur leur CV. Si vous êtes capable de les justifier en les indiquant sur votre CV, ce n’est pas un problème !

Plusieurs motifs peuvent justifier un trou sur un CV (congé lié à une période de chômage, raisons personnelles, congé sabbatique, congé parental). Dans tous les cas, mieux vaut privilégier la franchise en exposant clairement les faits. Il ne faut surtout pas gonfler les dates où vous étiez en poste dans le but de cacher une période d’inactivité, le recruteur pourrait s’en rendre compte s’il prend contact avec votre ancien employeur !

Un trou sur un CV peut correspondre à une période d’inactivité professionnelle (chômage), due à la conjoncture économique défavorable. Même si cette phase transitoire n’est pas évidente à gérer, veillez à garder une attitude positive, à poursuivre quotidiennement votre recherche d’emploi. La meilleure conduite à adopter est de montrer que vous êtes prêt(e) à reprendre une activité professionnelle.

Le trou sur le CV peut également être lié à des problèmes personnels. Cette indisponibilité peut s’expliquer par une maladie ou un accident. Il n’est pas nécessaire de rentrer dans les détails, surtout lorsqu’il s’agit de sa vie personnelle. Cette situation vous appartient et ne regarde pas le recruteur. Ce dernier n’est pas là pour vous juger mais pour comprendre la(les) raison(s) de cette absence. Vous pouvez aborder le sujet en évoquant par exemple des « raisons de santé » ou des « raisons d’ordre personnel ».

Un congé sabbatique est une autre raison pouvant faire apparaitre un trou sur le CV. Après l’obtention d’un diplôme de fin d’études ou durant la carrière professionnelle, certains jeunes diplômés ou salariés décident de prendre une année sabbatique. Elle peut permettre de réaliser un voyage à l’étranger dans l’objectif de perfectionner son niveau de langue, ou bien de mener à bien un projet personnel qui nous tient à cœur, tel qu’un projet humanitaire ou devenir bénévole au sein d’une association. Cette période peut également être consacrée à l’étude d’un nouveau projet professionnel, la création de sa propre entreprise.

Le congé parental est un autre motif qui peut être indiqué sur le CV. Si cette période fut consacrée à votre famille, elle a également pu vous permettre de développer de nouvelles compétences. N’hésitez pas à le mentionner.

Même si vous avez connu(e) une période d’inactivité lors de votre carrière, cela ne vous a peut-être pas empêché(e) de vous tenir informé(e) de l’actualité de votre secteur, à améliorer vos compétences (suivi d’une formation ou obtention d’un nouveau diplôme). Indiquez-le dans votre CV !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *