handicap entretien embauche

Parler de son handicap au cours de l’entretien d’embauche

Les candidats que nous rencontrons sur les forums nous posent régulièrement la question suivante : comment parler de mon handicap en entretien d’embauche ?

Le handicap est souvent perçu comme un frein à la recherche d’emploi et beaucoup de travailleurs handicapés préfèrent éviter le sujet en entretien. Pourtant, il est indispensable d’en parler avec le recruteur, en particulier si vous avez besoin d’un aménagement de poste (temps de travail, ergonomie du poste de travail, etc.).

Il est important de se préparer aux questions du recruteur sur le sujet. D’une part pour être à l’aise au moment d’en parler et d’autre part pour montrer au recruteur que vous êtes confiant quant à votre adaptabilité au sein de l’entreprise.

Un discours en fonction de votre interlocuteur

Si le recruteur que vous rencontrez fait partie d’une Mission Handicap, la tâche est plus aisée. Cette personne est sensibilisée au handicap en entreprise, au courant des obligations et consciente des capacités d’adaptation de la structure. Elle a l’habitude d’en parler et saura vous mettre en confiance.

Si vous passez un entretien d’embauche avec un chargé de recrutement n’étant pas spécialisé dans le recrutement de travailleurs handicapés, ce dernier pourra se montrer plus inquiet. Il peut alors se poser (et donc vous poser) un grand nombre de questions à propos de votre handicap et imaginer qu’il est plus contraignant qu’il ne l’est en réalité. Il ne sera pas forcément tout à fait au courant des obligations des entreprises (loi des 6%). De plus, le handicap peut être un sujet tabou, difficile à aborder pour un recruteur qui aurait peur d’être maladroit. Sachez lui expliquer de quels aménagements vous avez besoin, en vous appuyant par exemple sur vos expériences professionnelles passées.

Garder en tête votre objectif : être recruté

Au cours de l’entretien, le handicap ne doit pas devenir le sujet de conversation principal. Le recruteur n’a pas besoin de connaître tous les détails relatifs à votre situation personnelle. L’essentiel est de valoriser vos compétences pour l’emploi proposé. Pensez à faire le parallèle entre vos aptitudes et les missions du poste. Peu importe votre statut de travailleur handicapé, vous êtes avant tout un potentiel collaborateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *