entretien embauche reussi

Les quatre signes d’un entretien d’embauche réussi

Un entretien d’embauche constitue une étape cruciale pour avoir du travail. Il a pour but d’examiner si le candidat répond à tous les critères exigés par le poste. Le recruteur pose une série de questions pour savoir concrètement les motivations ainsi que les attentes du postulant qu’il soit là en tant qu’auto-entrepreneur ou pour devenir employé de la société. Durant la conversation, il est possible de décerner certains indices. En effet, avec un peu de vigilance, on peut identifier les signes de la réussite d’un entretien d’embauche. Voici alors les quatre indications qui tendent à confirmer le succès.

Quand le recruteur aborde les conditions

Sachez que si le recruteur parle de certains détails techniques comme le salaire ou encore la durée du préavis ou de l’essai. Il y a de fortes chances que l’on ait obtenu le poste. Selon plusieurs spécialistes en ressources humaines, il s’agit d’un indice très important puisque le responsable souhaite déjà recruter le postulant. En outre, c’est aussi un signe lorsque le recruteur présente le candidat à certains employés comme son supérieur hiérarchique. Ce sera également une bonne chose s’il y a une petite visite des locaux de l’entreprise. Cela signifie tout simplement que le responsable prépare le candidat au travail qui l’attend. Mais pour ce faire, il convient de bien préparer son entretien d’embauche au préalable. Mieux vaut anticiper les différentes questions et les pièges.

Lire le langage corporel du recruteur

Il y a des signes non verbaux qui reflètent les pensées du recruteur. Par exemple, si le responsable est très attentif et se penche souvent vers le candidat, sachez que c’est le signe d’un acquiescement positif. Si le recruteur offre une poignée de main chaleureuse à l’entretien, on peut également considérer cela comme un bon signe. Dans la majorité des cas, l’entretien est réussi lorsque les recruteurs sont souriants et bavards. Par contre, si on constate des gestes d’agacement ou de lassitude, ce n’est pas une bonne chose. Pour éviter les mauvaises surprises,  bien s’entrainer avant l’interview est vivement conseillé. Il convient également de s’habiller de manière professionnelle. C’est la meilleure façon de faire bonne impression. Ne minimisez surtout pas l’apparence, car le recruteur se basera sur ce critère pour déterminer le sérieux d’un candidat.

Le temps de l’entretien d’embauche

Dans la majorité des cas, une interview pour un travail ne dure pas plus d’une heure. Sachez que si l’on n’est pas le bon candidat, le recruteur cherchera à écourter par tous les moyens la discussion. Il faut donc avoir en tête que si le dialogue dure plus de 60 minutes, c’est très prometteur. En effet, le responsable cherche à avoir plus de précisions sur le parcours ou encore les connaissances du postulant afin de s’assurer qu’il répond aux critères exigés. Un autre détail assez important est que le recruteur donne une date déterminée pour les résultats de l’interview. Sachez également que si la personne responsable du recrutement propose son numéro, c’est un des meilleurs indices. Alors, on est à peu près sûr d’obtenir le poste.

Se fier à ses pressentiments

Après avoir passé un entretien d’embauche, le candidat peut présumer s’il a fait un bon entretien ou pas. Si le courant est passé entre lui et le recruteur, il y a de fortes chances qu’il aura le travail. Les postulants peuvent suivre leurs intuitions sans aucun problème. Dans tous les cas, un entretien d’embauche est une étape à ne pas minimiser pour obtenir le poste que l’on souhaite. Rien ne devra être pris au hasard. À ce propos, il est conseillé d’arriver une demi-heure à l’avance. On aura ainsi le temps de se déstresser et de se préparer mentalement, car il faudra convaincre le recruteur. N’hésitez pas à boire une tasse de café avant l’interview, cela stimulera votre réactivité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *